Vous êtes ici

Vous êtes ici

L’AKDN partenaire de la troisième édition du Forum de Paris sur la Paix

Paris, France, le 11 novembre 2020 – Le Réseau Aga Khan de développement (AKDN), l’un des membres fondateurs du Forum de Paris sur la Paix, est heureux de participer à la troisième édition de l’événement, qui a lieu du 11 au 13 novembre 2020. Plus de 10 000 participants, dont des chefs d’État et de gouvernement, des dirigeants d’organisations de la société civile et du secteur privé et des experts mondiaux, se réuniront en ligne à l’occasion de cette troisième édition et aborderont les conséquences sanitaires et socio-économiques de la pandémie de COVID-19. Cette année, un Sommet Finance en Commun sera organisé en marge du Forum. Ce sommet inédit réunira les représentants de 450 banques publiques de développement du monde et sera centré sur la façon dont elles peuvent s’appuyer sur les flux financiers pour lutter contre la pandémie et contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

« Cette pandémie sans précédent a fait surgir des enjeux de santé publique majeurs », a expliqué Son Altesse l’Aga Khan, imam des musulmans chiites ismailis et fondateur du Réseau Aga Khan de développement. « Les gouvernements, les institutions de la société civile et le secteur privé ont besoin de continuer à collaborer avec détermination pour surmonter cette crise, protéger la vie de tous les citoyens et bâtir un avenir résilient de manière réfléchie. Je suis heureux que le Réseau Aga Khan de développement et le Forum de Paris sur la Paix travaillent en étroite collaboration en vue d’atteindre ces objectifs. »

Justin Vaïsse, directeur général du Forum de Paris sur la Paix, a quant à lui déclaré que « l’édition de cette année est principalement consacrée à la réponse à la crise et aux principes qui devraient régir l’ordre international qui sera établi après la pandémie de COVID-19. Nous aborderons également les projets et initiatives mis en œuvre à travers le monde dans le but d’apporter des réponses immédiates à la pandémie de COVID-19, ce qui nous permettra de tirer des enseignements pour améliorer notre résilience à moyen terme et reconstruire un monde plus durable. »

En partenariat avec divers gouvernements et agences internationales, l’AKDN et ses agences ont mis en place de nombreuses initiatives pour lutter contre la pandémie de COVID-19 : déploiement d’une aide humanitaire pour les populations vulnérables, renforcement des soins pour les patients atteints du virus et les communautés au sein desquelles ils vivent et mise en place de mécanismes de soutien technique pour les autorités locales et nationales.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

Semin Abdulla
Courriel: info@akdn.org

NOTES

La première édition du Forum de Paris sur la Paix a été inaugurée le 11 novembre 2018 par le Président français Emmanuel Macron en marge des cérémonies d’hommage marquant le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Le Forum annuel s’adresse à tous les acteurs de la coordination internationale : organisations de la société civile, organisations internationales, ONG, entreprises, fondations, organismes philanthropiques, agences de développement, groupes religieux, associations, think tanks, universités et bien d’autres. Depuis 2018, le Forum de Paris sur la Paix est le lieu où les chefs d’État et les organisations internationales travaillent avec la société civile et le secteur privé à construire de nouvelles formes d’action collective. Du 11 au 13 novembre 2020, sa troisième édition sera principalement consacrée à la réponse multi-acteurs au coronavirus, avec la conviction que nous pouvons collectivement surmonter les énormes défis qui nous attendent et utiliser la crise comme une opportunité pour reconstruire un monde meilleur et plus durable.

Fondé par Son Altesse l’Aga Khan, le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) est un groupement d’agences privées, internationales et non confessionnelles qui œuvrent afin d’améliorer les conditions de vie et les perspectives des populations vivant dans certaines régions du monde en développement. Les missions respectives des organisations du Réseau concernent tant la santé (par l’intermédiaire de plus de 400 établissements de santé, dont 13 hôpitaux) et l’éducation (avec plus de 200 écoles), que l’architecture, le développement rural, l’environnement construit et la mise en valeur des entreprises privées. Ensemble, elles travaillent avec l’objectif commun de mettre en place des institutions et des programmes capables de relever les défis du changement social, économique et culturel de manière continue. Le Réseau œuvre dans 30 pays à travers le monde et emploie environ 96 000 personnes, dont la majorité se situe dans les pays en développement. Chaque année, l’AKDN consacre environ un milliard de dollars aux activités de développement à but non lucratif. Les agences de l’AKDN mettent en place leurs programmes sans distinction d’origine, de sexe ou de confession.