Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Situés près de Khorog, au Tadjikistan, ces villages sont exposés aux catastrophes naturelles causées par des coulées de boue et des inondations. En plus d’épauler les villageois dans la conception de maisons abordables, l’Agence Aga Khan pour l’habitat les aide à construire les habitations loin des zones exposées aux catastrophes et forme des techniciens d’urgence à reconnaitre les signes de catastrophes imminentes.
    AKDN / Christopher Wilton-Steer
L’Agence Aga Khan pour l’habitat partenaire pour la conception de maisons individuelles abordables et résistantes aux phénomènes climatiques

Genève, Suisse, le 13 mai 2019 - L’Agence Aga Khan pour l’habitat (AKAH) s’est associée au « Resilient Homes Design Challenge » (Défi pour la conception de maisons résilientes), un défi collaboratif lancé par la Banque mondiale invitant les participants à concevoir des maisons individuelles résistantes aux phénomènes climatiques pour moins de 10 000 dollars.

Au cours des 10 dernières années, 23 millions de personnes, dont la plupart vivent dans une grande précarité, ont perdu leur domicile à cause de catastrophes naturelles. Ce défi a été lancé afin de venir en aide aux sans-abris ayant été victimes de catastrophes naturelles dans les régions à faible revenu et exposées aux catastrophes.

« Au cours des 28 dernières années, les pays qui relèvent du domaine de compétences de l’Agence Aga Khan pour l’habitat ont subi 847 catastrophes majeures, entraînant la mort de plus de 243 000 personnes », a déclaré le prince Hussain Aga Khan, président du comité exécutif de l’AKAH. « Comme nous le savons tous, les familles perdent ce qu’elles ont de plus précieux à cause de ces catastrophes, à savoir leur maison. L’Agence Aga Khan pour l’habitat a été spécifiquement créée dans le but de trouver comment faire face à ces menaces grandissantes. Elle a pour mission de trouver des moyens novateurs de lutter contre la menace des catastrophes naturelles et aide les communautés à devenir plus résilientes en s’appuyant sur les décennies d’expérience des diverses agences du Réseau Aga Khan de développement (AKDN). »

Pour faire face à la menace croissante que représentent les catastrophes naturelles et le changement climatique, l'Agence Aga Khan pour l'habitat œuvre pour que les plus démunis vivent dans des environnements physiques aussi protégés que possible des effets des catastrophes naturelles, pour que les habitants des zones à haut risque soient capables de se préparer et d'intervenir en cas de catastrophe et pour que ces milieux permettent aux communautés de s’épanouir et de bénéficier d'une meilleure qualité de vie.

L’habitat est une pierre angulaire de l’amélioration de la qualité de vie des communautés auprès desquelles l’AKAH travaille. Dans une interview avec Henri Weill pour La Cohorte, Son Altesse l'Aga Khan a déclaré « Quand on a étudié l’évolution économique des sociétés pauvres, on s’est rendu compte que, lorsqu’une famille est pauvre et qu’elle arrive pour la première fois à mettre de l’argent de côté, elle investit dans son habitat. Il s’agit souvent d’un toit en tôle, de l’eau courante ou d’un système d’égout. C’est-à-dire que l’être humain regarde d’abord tout ce qui se passe autour de lui et de sa famille. En agissant sur l’habitat, on agit sur l’essentiel. Et cela a un impact sur plusieurs générations de la famille. »

Le défi a été créé lorsque l’AKAH a participé à la sélection des lauréats du défi en équipe en tant que membre du jury à la Banque mondiale et en partenariat avec la Build Academy, la Facilité Mondiale pour la Prévention des Catastrophes et le Relèvement (GFDRR), Airbnb et ONU HABITAT. Plus de 3 225 professionnels de plus de 160 pays ont participé au défi.

L’AKAH et la Banque mondiale ont coorganisé un événement parallèle lors de la 4e Conférence Mondiale sur la Reconstruction (WRC4) à Genève (13-14 mai 2019) afin de présenter les projets des neuf lauréats et des trois mentions d'honneur.

Pour tout complément d’information :

2019-05-switzerland_phak_wrc4_130519_0004_r.jpg


Photo de groupe avec les lauréats du « Resilient Homes Challenge », des représentants de la Banque mondiale, et Onno Ruhl et le prince Hussain, responsables de l’AKAH, Genève, Suisse.
Copyright: 
AKDN