Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Son Altesse l'Aga Khan, chancelier de l’Université Aga Khan, Son Excellence le Dr Ishrat Ul Ebad Khan, Gouverneur du Sindh, Syed Qaim Ali Shah, Premier ministre du Sindh, Firoz Rasul, président de l’AKU, et les membres du conseil d’administration de l’Université écoutent l’hymne national.
    AKDN / Gary Otte
L'Aga Khan annonce le développement de l'Université Aga Khan en une institution d’arts libéraux lors d’une cérémonie de remise des diplômes historique

Karachi, Pakistan, le 19 décembre 2013 – Son Altesse l'Aga Khan, fondateur et chancelier de l'Université Aga Khan (AKU), a aujourd’hui exposé un projet ambitieux de développement de l'Université en une institution d’arts libéraux. Il a également annoncé la création de sept nouvelles écoles supérieures sur deux continents qui seront spécialisées dans des domaines d’importance pertinents pour les pays en développement.

S’adressant lors de la cérémonie de remise des diplômes de 2013 à l'Université, qui marquait les 30 ans de l'obtention de sa charte au Pakistan, l'Aga Khan a félicité l'AKU pour sa réussite et son bilan d'excellence dans les domaines de la santé et de l'éducation ainsi que pour sa croissance géographique en l'Afrique de l'Est. Il a également souligné l'importance grandissante des arts libéraux pour affronter les défis de l’avenir.

« Selon moi, les arts libéraux peuvent fournir un cadre idéal pour favoriser un enseignement interdisciplinaire, nourrir la pensée critique, inculquer des valeurs éthiques et aider les étudiants à acquérir les méthodes pour poursuivre l'apprentissage dans un univers en perpétuelle évolution », a-t-il déclaré.

L'Aga Khan a expliqué que la nouvelle orientation de l'Université vers les arts libéraux l'aidera à former de nouveaux dirigeants pour l’avenir, dans un monde où la société civile jouera un rôle de plus en plus important, notamment dans les environnements souvent instables du monde en développement.

« Dans des régions où le gouvernement n’a pas été efficace ou dans des situations post-conflit, la société civile a démontré sa valeur potentielle pour maintenir, voire améliorer, la qualité de vie humaine », a-t-il affirmé, ajoutant que la société civile nécessite des dirigeants qui ne possèdent pas seulement des compétences spécialisées éprouvées, mais également une attitude ouverte à l’égard d’un vaste ensemble de disciplines et de points de vue. « C'est la raison pour laquelle nous croyons qu'une orientation vers les arts libéraux représente aussi un investissement dans le renforcement de la société civile », a-t-il poursuivi.

Son Excellence le Dr Ishrat Ul Ebad Khan, Gouverneur de la province du Sindh, au sud du Pakistan, le Premier ministre de la province, Syed Qaim Ali Shah, et la princesse Zahra Aga Khan, fille de l'Aga Khan et membre du conseil d'administration de l'Université, étaient également présents à la cérémonie.

Le Gouverneur a profité de l'occasion pour rendre hommage à l'Aga Khan pour son rôle moteur, sa vision stratégique et son profond engagement en faveur de l'humanité. « Ses contributions dans notre pays et au-delà, dans l'éducation et le développement pour l'amélioration de la condition humaine, et par-dessus tout, en faveur des idéaux d'excellence et des valeurs du service public, de la responsabilité sociale et de la compassion humaine, sont pour nous des chemins à suivre et à reproduire », a-t-il déclaré.

Dans son discours, M. Firoz Rasul, président de l'AKU, qui a conduit le développement de l'école au cours des huit dernières années, a encouragé les diplômés à être les instigateurs du changement dont leur société a désespérément besoin. « Au cœur de la notion de leadership réside un grand désir d'accomplir ce qui n'a jamais été fait auparavant et la prise en charge volontaire de la réussite des autres. Aujourd'hui, il y a une autre caractéristique qu'un leader doit posséder : la conviction que la quête du savoir est la clé du progrès », a-t-il affirmé.

« Malheureusement, dans le monde musulman, cette conviction a semblé moins importante ou centrale au cours des dernières décennies. Mais cela n'a pas toujours été le cas », a-t-il ajouté.

Lors de son discours, l’Aga Khan a souligné que tout au long de l'histoire, la réussite dans le monde musulman a toujours été associée à la quête du savoir et à l'éducation. « Quels que soient le moment et le lieu où elle se sont déroulées, au Moyen-Orient, en Asie centrale, en Asie du Sud ou encore en Afrique du Nord, les époques les plus remarquables de l'histoire islamique ont été le fruit d'une quête intensive de l'excellence intellectuelle », a-t-il observé.

Lors de la cérémonie d’aujourd’hui (jeudi), 367 étudiants ont été officiellement diplômés, dont des étudiants de l'École d'infirmières et de sages-femmes, de l'École de médecine, de l'Institut pour le développement de l'éducation et de l'Institut pour l'étude des civilisations musulmanes au Royaume-Uni.

Cet événement était également l’occasion de célébrer d’autres étapes majeures, telles que les trente ans de la remise des diplômes de la première promotion de l'École d'infirmières, le 25e anniversaire de la première remise des diplômes de l'École de médecine, le 20e anniversaire de l'Institut pour le développement de l'éducation de l'AKU et le 10e anniversaire du Comité d'examen de l'université.

Cette cérémonie historique a rassemblé plus de 4 000 personnes, une des plus importantes cérémonies de remise des diplômes de ces dernières années. Des membres du conseil d'administration, du corps enseignant, des étudiants et des partisans de l'Université à travers le monde étaient présents.

En outre, quatre membres éminents de l'Université ont été honorés pour leurs réalisations et leur contribution à la réussite de l'institution.

Alors qu'il inaugurait les nouvelles installations sur le campus de Karachi, à savoir les jardins Aamir Kanji et le bâtiment Jenabai Hussainali Shariff, l'Aga Khan a profité de l’occasion pour remercier chaleureusement les nombreux donateurs de l'Université. Il a également visité le nouvel espace de la salle de travail et d'accouchement située dans le bâtiment Aziz Valimohammed, ainsi que le chantier de construction du Centre d'innovation en enseignement médical.

Pour tout complément d'information, veuillez contacter :

Semin Abdulla
Réseau Aga Khan de développement
Courriel : info@akdn.org