Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Soixante-huit étudiants ont reçu un diplôme dans diverses disciplines.
    AKU / Julian Manjahi
  • L’AKU a remis plus de 1 200 diplômes et certificats au Kenya et plus de 3 000 en Afrique de l’Est.
    AKU / Julian Manjahi
  • Lilian Lukoko, étudiante de l’École de médecine et major de promotion, prononce un discours lors de la cérémonie de remise des diplômes de l’AKU de 2019 à Nairobi.
    AKU / Julian Manjahi
  • La Secrétaire du Cabinet au Ministère de l’éducation, l’Honorable Dre Amina Mohamed, prononce un discours lors de la cérémonie de remise des diplômes de l’AKU de 2019 à Nairobi, au Kenya.
    AKU / Julian Manjahi
  • Des diplômées se préparent lors de la cérémonie de remise des diplômes de l'AKU, Nairobi, Kenya.
    AKU / Julian Manjahi
La Secrétaire du Cabinet au Ministère de l’éducation appelle à une augmentation des cours de sciences, de technologie, d’ingénierie et de mathématiques

Les meilleurs enseignants du Kenya ont été distingués lors de la cérémonie de remise des diplômes de l’AKU.

Nairobi, Kenya, le 13 février 2019 - La Secrétaire du Cabinet au Ministère de l’éducation, l’Honorable Dre Amina Mohamed, a appelé les institutions académiques à augmenter le nombre d’inscriptions dans leurs cours de sciences, de technologie, d’ingénierie et de mathématiques (STEM).

À l’occasion de la 15e cérémonie de remise des diplômes de l’Université Aga Khan (AKU) au Kenya, la Dre Amina Mohamed a expliqué qu’une telle augmentation permettrait de réduire les disparités en matière de chômage en transmettant aux étudiants des compétences pratiques qui peuvent être utiles en entrepreneuriat.

« Nous devons mettre en place un système éducatif qui se concentre sur chacun des étudiants et qui les prépare de manière adéquate au monde du travail, mais qui les encourage également à continuer d’apprendre tout au long de leur vie », a déclaré la Dre Mohamed, avant d’ajouter que « ces cours transmettront les compétences dont nous avons besoin pour transformer notre nation en un pays à revenu intermédiaire en voie d'industrialisation ».

Soixante-huit étudiants ont reçu un diplôme dans diverses disciplines : 13 étudiants ont reçu un diplôme en soins infirmiers en oncologie, 24 une Licence en sciences infirmières, 18 un Master de médecine et 13 un Master en éducation.

L’AKU a remis plus de 1 200 diplômes et certificats au Kenya et plus de 3 000 en Afrique de l’Est. Les programmes de perfectionnement professionnel de l’Université ont, en outre, permis à 900 éducateurs kenyans d’apprendre de nouvelles stratégies d’amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage, ce qui a eu un impact sur plus de 67 000 élèves.

En collaboration avec d’autres agences du Réseau Aga Khan de développement (AKDN), l’AKU travaille également avec des établissements de santé publics afin d’améliorer la santé de 135 000 femmes et enfants dans les comtés de Kilifi et de Kisii.

« Nous contribuons également à une étude internationale majeure visant à déterminer pourquoi plus d’un million de femmes et d’enfants africains meurent à cause de diverses complications liées à la grossesse chaque année », a déclaré Firoz Rasul, le président de l'Université ; « alors que nous renforçons les capacités et produisons de nouvelles connaissances, notre réseau de santé grandit et évolue afin de répondre aux besoins changeants du Kenya. ».

Deux enseignants ont également reçu un Prix « Alumni Leadership for Education » de l’Université. Le Dr Anthony Maina WaGíokò, le vice-principal pour le perfectionnement professionnel et les programmes de sensibilisation de l’Académie Aga Khan de Mombasa, et Elijah Ogoti, un enseignant de l’école pour filles Saint Theresa Tartar, dans le comté de West Pokot, ont été distingués pour leur leadership exceptionnel en matière d’éducation. Les deux hommes sont diplômés de l’Institut pour le développement de l’éducation de l’Université Aga Khan.

« Nous sommes extrêmement fiers que ces deux diplômés de l’AKU soient reconnus à l’échelle nationale et internationale et comptent parmi les meilleurs de leurs professions », a déclaré le président Rasul. « Ils sont la preuve vivante que nos diplômés représentent ‘une puissante lumière’, comme notre fondateur et chancelier, Son Altesse l'Aga Khan, les a décrits il y a 30 ans de cela. »

« J’encourage vivement mes collègues à ne jamais arrêter d’apprendre », a déclaré le DWaGíokò, « car chaque occasion d’enseigner est également une occasion d’apprendre ».

Les étudiants diplômés, leurs parents et les membres du corps enseignant et du personnel de l’AKU étaient présents à la cérémonie de remise des diplômes.

Pour toute question relative aux médias :

Carol Oyola
Responsable des communications, Afrique de l’Est
Université Aga Khan
Téléphone portable : +254 733 960024
Courriel : carol.oyola@aku.edu

Note :

L’Université Aga Khan (AKU) est un établissement d’enseignement supérieur pionnier dont la mission est d’améliorer la qualité de vie dans le monde en développement et au-delà par l’intermédiaire d’une éducation, de recherches et de soins de santé d’envergure internationale. Elle forme des étudiants au leadership local et international sur ses campus et dans ses centres hospitaliers universitaires dans six pays, principalement en Asie et en Afrique. L’Université produit de nouvelles connaissances afin de résoudre des problèmes qui touchent des millions de personnes, et notamment les plus vulnérables. Elle répond à des normes de qualité internationales et élève les standards et les aspirations dans les pays dans lesquels elle est implantée. En partenariat avec les gouvernements et des organisations du secteur privé de premier plan, l’AKU s’efforce de construire un monde qui valorise le pluralisme, qui encourage les initiatives de la société civile et qui favorise l’égalité des chances. L’Université est une institution privée à but non lucratif et une agence du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) www.aku.edu