Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Image obtenue à partir d'un drone lors de l’évaluation des dangers au-dessus du village de Basjid, au Tadjikistan.
    AKAH Tajikistan
  • Dans les zones exposées aux glissements de terrain et aux inondations, notamment près de Darvaz, au Tadjikistan, un drone peut contribuer à la prévention des catastrophes et au renforcement de la résilience des communautés concernées, mais aussi faciliter les interventions d’urgence et le processus de relance post-catastrophe.
    AKDN / Christopher Wilton-Steer
Des drones pour l’évaluation des dangers et la gestion des catastrophes

L’Agence Aga Khan pour l’habitat aide le Comité des situations d’urgence et de la défense civile du Tadjikistan à renforcer ses capacités

Douchanbé, Tadjikistan, du 11 au 15 novembre 2019 – Des spécialistes du Comité des situations d’urgence et de la défense civile (CoES) du Tadjikistan ont pris part à une formation de cinq jours, organisée par l’Agence Aga Khan pour l’habitat (AKAH), sur l’utilisation de technologies d’évaluation des dangers et de gestion des catastrophes, en particulier sur les systèmes d'information géographique (SIG) et le déploiement de drones ou véhicules aériens sans pilote (UAV).

Compte tenu de la complexité géographique et de la gravité des catastrophes naturelles au Tadjikistan, le déploiement de drones se révèle essentiel dans la gestion des catastrophes pour sauver des vies et secourir les personnes sinistrées.

Au total, 13 membres du CoES ont pris part aux sessions théoriques organisées sur deux jours, puis aux sessions pratiques organisées sur deux jours également, au centre d’entraînement du Comité. Au cours de la formation, les spécialistes ont appris à utiliser des SIG, des systèmes de télédétection et des drones pour évaluer et prévenir les dangers et planifier et gérer les situations d’urgence, mais aussi à exploiter ces technologies lorsque les zones sinistrées sont inaccessibles dans les situations d’urgence. Une grande partie de la formation était consacrée à la cartographie des risques et à l’analyse et interprétation des données obtenues à partir de drones, des éléments essentiels dans les situations d’urgence et les opérations de secours, notamment lorsque des vies sont en jeu. 

Les drones peuvent facilement être déployés dans des zones difficiles d’accès. Ils sont utilisés pour obtenir des données dans des situations d’urgence lorsque les conditions ne sont pas sûres ou que cela s’avère impossible pour un être humain. Dans les situations d’urgence, ils permettent également aux premiers intervenants de gagner un temps précieux, d’économiser de l’argent et, par-dessus tout, de sauver des vies.

Compte tenu de la complexité du paysage tadjik, l’AKAH a pris l'initiative de proposer cette formation sur l’utilisation de drones afin de renforcer les capacités des spécialistes du CoES à utiliser de nouvelles technologies pour l’évaluation, la préparation et la gestion de catastrophes. En collaboration avec l’Université d’État de Moscou, l’Agence a profité de l’occasion pour mener des évaluations des risques géologiques dans la région autonome du Haut-Badakhchan (GBAO), en particulier aux abords de lacs glaciaires, afin d’identifier le niveau de risque de vidange brutale de ces lacs pour les communautés à risque et de mettre en œuvre des interventions communautaires pour améliorer leur résilience face aux catastrophes naturelles.

Lors de la cinquième journée de formation, le président du CoES, le major-général Nazarzoda Rustam, et le directur de l’AKAH Tadjikistan, M. Hadi Husani, se sont rendus au centre de formation pour assister à un exercice de simulation de déploiement de drones effectué par les participants. Au cours de cette simulation, les participants ont mis en application les connaissances acquises durant les phases théoriques dans le cadre d'un scénario catastrophe, lors duquel ils ont déployé des drones pour évaluer la zone sinistrée et ont analysé les données et images ainsi obtenues afin d’élaborer une cartographie de l'impact de la catastrophe.

À la suite de l’exercice de simulation, une session de questions-réponses a été organisée entre M. Nazarzoda Rustam, M. Hadi Husani et les participants à la formation. Ils ont notamment abordé la manière dont les informations sont obtenues à partir des images fournies par les drones, ainsi que la création de cartes à partir de ces images à l’aide de SIG et la meilleure exploitation possible de ces données pour accélérer le processus d’intervention d’urgence et les opérations de secours.

M. Nazarzoda Rustam a remercié l’AKAH pour son soutien indéfectible envers le CoES au travers de leur partenariat de longue date et a souligné la nécessité de renforcer cette collaboration et de mettre en œuvre des efforts conjoints afin d’aborder les enjeux de la réduction des risques de catastrophe, de la préparation et de l’intervention face aux situations d’urgence dans le pays.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

AKAH Communications
akahcacommunications@akdn.org

NOTE

L'Agence Aga Khan pour l'habitat (AKAH), qui réunit les capacités de Focus Assistance Humanitaire (FOCUS), des Services Aga Khan pour l’aménagement et la construction (AKPBS) et de l’Initiative pour la gestion du risque de catastrophes du Réseau Aga Khan de développement (AKDN), se concentre sur la préparation aux catastrophes, qu'elles soient soudaines ou à progression lente. L'AKAH œuvre pour que chacun vive dans des environnements physiques aussi protégés que possible des effets des catastrophes naturelles, que les habitants des zones à haut risque puissent être préparés et intervenir en cas de catastrophe et que ces milieux permettent aux communautés de s’épanouir et de bénéficier d'une meilleure qualité de vie. Dans un premier temps, les zones prioritaires de l'AKAH incluront l'Afghanistan, le Pakistan, le Tadjikistan, la République kirghize et l'Inde. Plus d’informations à propos de l’Agence à l’adresse https://www.akdn.org/our-agencies/aga-khan-agency-habitat

akah-tajikistan-drones.jpg

Les participants découvrent les différents types de drones et leurs fonctions.
Copyright: 
AKDN