Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Zainab Mala, professeure de sciences et de mathématiques au Lycée Diamond Jubilee de Mumbai, s’efforce d’aider ses élèves à exploiter tout leur potentiel. (Photographie prise avant le début de la pandémie de COVID-19)
    AKDN / AKES
Zainab Mala, professeure de sciences et de mathématiques et lauréate d’un Prix IT Guru

« Face aux enjeux du 21e siècle, nous devons exploiter pleinement notre potentiel. Nous devons briser les stéréotypes sexistes. À l’occasion de cette Journée internationale des femmes et des filles de science, engageons-nous à mettre fin au déséquilibre entre les genres qui existe dans cette discipline. » - António Guterres, Secrétaire général de l’ONU

Depuis de nombreuses années, les femmes sont sous-représentées dans les disciplines STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) et pourtant, les jeunes filles qui envisagent une carrière dans l’un de ces domaines ne manquent pas de modèles. En effet, les femmes ont été à l’origine de certaines des plus grandes découvertes scientifiques ayant façonné le monde moderne, de Marie Curie et sa découverte des radiations, à Grace Hopper et ses travaux révolutionnaires en programmation informatique, en passant par Annie Easley et son incroyable carrière d’ingénieure aéronautique à la NASA.

Toutefois, malgré le travail de ces pionnières, il subsiste toujours un déséquilibre entre les genres dans nos sociétés aujourd’hui. Selon l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU), moins de 30 % des chercheurs dans le monde sont des femmes. C’est un fait : lorsqu’une discipline est dominée par un seul genre, elle peut rapidement s’engluer dans des paradigmes qui entravent sa progression. Dans le but de réduire les disparités entre les genres et promouvoir l’égalité et l’autonomisation, l’UNESCO a instauré la Journée internationale des femmes et des filles de science en 2015. Chaque année, cette journée est l’occasion de reconnaître le rôle essentiel que jouent les femmes et les filles dans les sciences et la technologie.

Parmi ces femmes inspirantes figure Zainab Mala, professeure de sciences et de mathématiques au Lycée Diamond Jubilee de Mumbai, un établissement géré par le Service d’éducation Aga Khan, Inde (AKES,I). Comme beaucoup de ses collègues, Zainab s’efforce constamment de créer des environnements d’apprentissage stimulants dans le cadre desquels ses élèves peuvent exploiter tout leur potentiel. Récemment, elle a reçu le « Prix de l’enseignant le plus innovant en informatique » lors des IT Guru Awards 2020, une distinction qui atteste de son engagement et du potentiel des femmes dans les domaines des sciences et de la technologie.

Curieusement, Zainab n’avait jusqu’à peu jamais exploité sa passion pour la technologie. C’est en effet la pandémie de COVID-19 qui a accéléré sa progression dans le secteur numérique ; elle a remis en question sa façon de penser, a saisi de nouvelles occasions et a commencé à prendre en main et à intégrer dans sa classe des technologies créatives autres que Zoom, Google Classrooms et WhatsApp. Elle explique :

« Je me suis adaptée aux besoins les plus immédiats. Avec la pandémie, tous nos cours sont passés en ligne. Il y a cependant une chose qui n’a pas changé - mon enthousiasme pour mon métier. Il a fallu que je développe mes compétences de navigation en ligne, que j’apprenne à utiliser de nouveaux outils pédagogiques et que je trouve des idées novatrices pour que mes élèves restent concentrés. J’ai suivi des webinaires afin d’apprendre à utiliser certains outils et applications gratuites dont l’intégration dans mes cours me paraissait pertinente. J’ai appris à travailler sur plusieurs plateformes comme Nearpod, Thinglink, Genially, Padlet, Book Creator, Wordwall, Buncee, et des applications de questionnaires comme Quizziz ou Kahoot, et Plotagon pour la création de vidéos. Mon objectif était que chaque cours soit différent, mais également de plus en plus efficace, afin que mes élèves progressent autant qu’en présentiel.

Le travail de Zainab ne s’est pas limité à sa classe, mais a bénéficié à toute l’école, car elle a partagé ses nouvelles connaissances avec ses collègues et n’a pas hésité à leur proposer un accompagnement individuel. L’un de ses collègues s’est exprimé à ce sujet : « Je me souviens avoir parlé avec une élève de seconde pour savoir comment elle gérait les cours en ligne, et elle m’a dit que les cours de biologie et de chimie avec Mme Zainab étaient une bénédiction. »

Sélectionnée parmi plus de 2 000 enseignants, Zainab Mala est non seulement l’une des enseignantes d’Inde les plus innovantes en informatique, mais elle représente également la force du potentiel de l’humain lorsqu’il est confronté à des défis. Alors qu’elle continue d’approfondir ses connaissances et d’innover dans son travail, notamment en suivant des modules de formation professionnelle continue pour améliorer ses compétences d’enseignement des sciences, Zainab montre l’exemple et rehausse le niveau pour toutes les filles qui aspirent à faire carrière dans les disciplines STEM.