Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Grâce aux cours proposés à l’École de formation professionnelle et continue de l’UCA, Suhaima a pu améliorer ses compétences en anglais et en informatique et ainsi créer un centre de formation à l’informatique au sein de sa communauté.
    UCA
Université d’Asie centrale : fournir les outils de la réussite aux étudiants

Pour trouver un bon emploi, il est bien souvent nécessaire de maîtriser la langue anglaise et l’informatique. Suhaima est née à Mazâr-e-Charîf, dans la province de Balkh, en Afghanistan, et vit désormais à Faizabad avec sa famille. Elle a vite compris que ces compétences lui seraient essentielles lorsqu’elle est entrée sur le marché du travail après avoir terminé ses études universitaires.

Elle s’est ainsi inscrite à des cours d’anglais à l’École de formation professionnelle et continue (SPCE) de l’Université d’Asie centrale (UCA) et a obtenu la certification du passeport de compétences informatiques international (ICDL) en 2018.

« Grâce à la SPCE, j’ai amélioré ma maîtrise de l’anglais et ai acquis de nouvelles compétences en informatique. J’ai décidé de passer de la théorie à la pratique en créant un centre de formation à l’informatique au sein de ma communauté. J’ai recruté d’autres personnes diplômées de la SPCE et prévois désormais de développer mon entreprise », explique Suhaima. « J’aimerais remercier la SPCE, qui propose de nombreux programmes et cours qui permettent aux jeunes d’exploiter leur potentiel et d’accéder à de nouvelles perspectives. J’espère que de nouveaux centres de la SPCE ouvriront en Afghanistan. »

uca-takhmina.jpg

Takhmina Zhumakava.
Copyright: 
UCA

Originaire de Naryn, en République kirghize, Takhmina Zhumakava, étudiante de premier cycle à l’École des arts et des sciences de l’UCA, a quant à elle pris un autre chemin. Dans le cadre de ses études, elle a effectué un stage auprès du Programme d’amélioration de l’éducation (EIP) de l’UCA durant l’été 2020.

Au cours de son stage, elle a aidé l’équipe de l’EIP à élaborer des ressources pédagogiques pour des classes de la cinquième à la première et pour des écoles publiques de République kirghize. Elle a également contribué à la création de tutoriels vidéo disponibles en trois langues et destinés à faciliter la transition à l’apprentissage en ligne et la prise en main de Google Classroom.

« Grâce à mon stage auprès de l’EIP, j’ai gagné une expérience considérable en matière de gestion de l’information, d’identification de sources fiables et de télétravail en équipe. J’ai également contribué à la réalisation de vidéos et de présentations en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques », explique Takhmina. « Je suis convaincue que mon travail à l’EIP apportera des changements positifs dans la vie des élèves et contribuera au développement du système éducatif kirghize. »

uca-rohullah.jpg

Rohullah Mowahid.
Copyright: 
UCA

Pour Rohullah Mowahid, diplômé du centre de la SPCE de Faizabad (Afghanistan), ce sont les cours d’anglais et d’informatique et le programme de formation de trésorier/assistant financier qui lui ont permis de trouver un travail. Il est actuellement responsable des achats au Ministère de l’enseignement supérieur. Ses cours à la SPCE lui ont transmis les compétences essentielles dont il avait besoin après l’obtention de son diplôme auprès de la faculté d’économie de l’Université du Badakhchan.

« Les programmes de la SPCE sont exceptionnels et m’ont aidé à développer des compétences qui m’ont permis de trouver un très bon emploi. Je pense que je dois au moins 80 % de ma réussite à la SPCE. J’ai amélioré ma maîtrise de l’anglais, renforcé mes compétences en informatique et appris comment effectuer des calculs complexes, autant d’éléments que j’applique quotidiennement dans mon travail », explique Rohullah. « Je recommande la SPCE à tous ceux qui sont à la recherche d’un meilleur emploi pour faire avancer leur carrière. »