Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • En Inde, les femmes jouent un rôle clé pour le changement au sein de leurs communautés et contribuent à véhiculer des messages sur l'importance d'un assainissement sûr et des pratiques hygiéniques.
    AKDN / Christopher Wilton-Steer
Paroles de femmes : le Programme de gestion de l’hygiène menstruelle

Plus de 25 000 femmes et adolescentes indiennes ont amélioré leurs connaissances et pratiques en matière d’hygiène menstruelle grâce au Programme de gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) du Réseau Aga Khan de développement (AKDN).

 

 

 

 

 

 

akf-india-mhm_sangeeta.jpg

Sangeeta, village de Bokadthambha, Gujarat, Inde.
Copyright: 
AKDN
« Avant, mes crampes menstruelles me paralysaient », raconte Sangeeta, habitante du village de Bokadthambha, dans le Gujarat, « et je ne pensais pas qu’il était possible d’atténuer la douleur. Toutefois, quand j’ai commencé à participer à des réunions de sensibilisation organisées par un groupe Kishori pour adolescentes créé dans le cadre du Programme de GHM, j’ai appris comment gérer mes crampes en adaptant mon régime alimentaire et en faisant de l’exercice physique. J’ai également pris conscience de l’importance de l’hygiène et de la nutrition. »

Les réunions de sensibilisation des groupes Kishori permettent aux adolescentes comme Sangeeta de se rassembler pour aborder librement le sujet des menstruations et découvrir les meilleures pratiques de gestion de l’hygiène menstruelle.
 

L’AKDN a lancé son Programme de GHM dans les régions rurales et urbaines de l’Inde en 2015 dans le cadre de son Initiative globale d’assainissement. Il répond à plusieurs objectifs :

  • Enrichir les connaissances des femmes et des adolescentes en matière d’hygiène menstruelle et d’élimination des protections périodiques usagées ;
  • Aider les communautés à bien choisir les protections périodiques et à y accéder plus facilement ;
  • Encourager les communautés à instaurer un climat favorable à la GHM et à lutter contre les normes socio-culturelles préjudiciables aux femmes et aux adolescentes ;
  • Permettre aux femmes et aux adolescentes d’aborder librement le sujet des menstruations et d’avoir recours à des pratiques menstruelles sûres sans restriction culturelle ou fonctionnelle ;
  • Collaborer avec les administrations et d’autres acteurs afin d’améliorer les services en matière de GHM et la distribution de protections périodiques.

Nous avons demandé à plusieurs femmes de nous parler du Programme de GHM de l’AKDN :

 

akf-india-mhm_rudi_behen.jpg

Rudi Behen, village de Lunsariya, Gujarat, Inde.
Copyright: 
AKDN
« Je participe régulièrement aux réunions organisées par un groupe d’entraide de mon village sur l’hygiène menstruelle. Étant jeune mariée, je souhaitais apprendre à suivre mes cycles. J’ai découvert comment avoir recours à des pratiques menstruelles sûres. Ces réunions ont eu un impact positif sur ma vie. Désormais, je suis bien plus confiante à cet égard et n’hésite plus à sortir lorsque je dois parcourir de longues distances. »

Dans le cadre de sessions de formation à la gestion de l’hygiène menstruelle destinées aux femmes et adolescentes, Rudi Behen a appris comment adopter des pratiques menstruelles sûres. Selon elle, cette formation a amélioré sa vie personnelle et professionnelle, et elle gère désormais ses menstruations avec confiance.

 

 

akf-india-mhm_nisha_kumari.png

Nisha Kumari, école secondaire supérieure de Ranipur, Patna, Bihar, Inde.
Copyright: 
AKDN
« Grâce à notre formatrice, je comprends maintenant le procédé physiologique derrière les menstruations. Je m’assure donc que toutes les adolescentes de mon école puissent aborder librement le sujet lors des réunions Meena Manch. Je suis fière de dire que notre école dispose désormais d’un point de retrait de protections périodiques dans notre salle dédiée à la GHM, ainsi que d’un incinérateur dans lequel nous pouvons éliminer nos protections usagées sans danger. »

La Fondation Aga Khan (Inde) s’efforce d’instaurer un climat favorable à la GHM au sein des écoles en autonomisant les groupes d’adolescentes, en garantissant une mise à disposition de protections périodiques, en assurant un accès à de l’eau et à du savon et en installant des équipements sanitaires adaptés.

 

 

akf-india-mhm_sharda_behen.jpg

Sharda Behen, village de Daladi, Gujarat, Inde.
Copyright: 
AKDN
« En tant que membre du comité de gestion scolaire, je rencontre de nombreuses adolescentes qui ont été contraintes d’arrêter leurs études en raison des restrictions que leurs parents leur imposent à cause de leurs menstruations. En organisant des sessions de sensibilisation à la GHM pour elles et leurs parents dans des centres Anganwadi, nous travaillons ensemble à la création d’un avenir meilleur pour ces adolescentes. »

Pour Sharda Behen, les menstruations ne devraient pas être un obstacle pour les adolescentes ; c’est pourquoi elle travaille activement afin de les aider à renforcer leur confiance en elles, à parler librement de leurs menstruations et à avoir recours à des pratiques menstruelles sûres.

 

 

akf-india-mhm_najra_parween.jpg

Najra Parween, zone de Phulwari Sharif, Patna, Bihar, Inde.
Copyright: 
AKDN
« Lorsque nous avons commencé à en apprendre davantage quant à notre santé et notre hygiène menstruelle, nous ne voulions pas nous arrêter là. Désormais, nous voulons plus. Nous voulons étudier et nous dresser fièrement. Nous n’avons plus peur de faire face aux obstacles, quels qu’ils soient. »

De nombreuses adolescentes qui avaient quitté l’école à l’apparition de leurs premières règles ont montré un certain intérêt pour ces sessions de sensibilisation et ont pris des mesures pour reprendre leurs études ou trouver un travail pour soutenir leurs familles. Après avoir enrichi leurs connaissances en matière de santé menstruelle, Najra et les autres membres de son groupe de GHM ont décidé de changer d’autres aspects de leurs vies.

 

 

akf-india-mhm_ranjan_behen.jpg

Ranjan Behen, village de Bokadthambha, Gujarat, Inde.
Copyright: 
AKDN
« Je veux que ma fille puisse accéder à toutes les informations importantes sur les menstruations et poursuive ses études. Elle est aujourd’hui en troisième et je suis fière d’elle. J’espère que de plus en plus de parents d’adolescentes participeront à ces sessions à l’avenir. »

Mère de deux enfants, Ranjan Behen souhaite que sa fille reste à l’école et bénéficie d’une bonne éducation, au même titre que son fils. Grâce aux sessions de GHM, elle a compris l’importance de gérer les menstruations de manière hygiénique et a découvert comment sa fille peut gérer ses menstruations à l’école et chez elle.

 

 

 

akf-india-mhm_manjula_behen_.jpg

Manjula Behen, village de Daladi, Gujarat, Inde.
Copyright: 
AKDN
« Je travaille dans les champs et j’élève des animaux pour gagner ma vie. Un jour, alors que je revenais du travail, j’ai remarqué un groupe d’adolescentes assises écoutant une femme leur montrant une affiche colorée qui contenait des messages sur les menstruations. Par curiosité, je me suis jointe à elles. C’est ce jour-là que j’ai appris à suivre mes cycles menstruels et à gérer mes menstruations de manière hygiénique. Désormais, je prends mes dispositions dès que je quitte la maison pour aller dans les champs. »

Les sessions de formation à la GHM menées par l’AKDN sur le terrain sont ouvertes à toutes les femmes. Pour Manjula Behen, cette formation a été déterminante et a facilité son travail dans les champs.

 

 

Le Programme de gestion de l’hygiène menstruelle a été créé par le Réseau Aga Khan de développement (AKDN). Il fait partie intégrante de son Initiative globale d’assainissement, qui elle-même s’inscrit dans le cadre de la « Swachh Bharat Abhiyan » (Clean India Mission - Mission pour une Inde propre) du gouvernement indien.

Cette initiative se traduit en un programme de cinq ans dont le but est d’améliorer l’accès à l’assainissement et à l’hygiène pour plus de 700 000 personnes à travers six États en Inde. Elle est mise en œuvre en collaboration entre plusieurs agences de l’AKDN : la Fondation Aga Khan (AKF), le Programme Aga Khan de soutien rural (AKRSP), l’Agence Aga Khan pour l’habitat (AKAH) et les Services de santé Aga Khan (AKHS). L’un des objectifs principaux de cette initiative est de renforcer les connaissances et les pratiques des femmes et des adolescentes des États ciblés en matière de gestion de l’hygiène menstruelle (GHM). Pour tout complément d’information, nous vous invitons à lire la publication Menstrual Hygiene Management Programme (Programme de gestion de l’hygiène menstruelle).