Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • A student of Integrated Technology Programme in ICT Classroom in Noor-e-Khuda Learning Centre, Mazar-e-Sharif city, Balkh Province, Afghanistan.
    AKES / Nawroz Ali Azizi
L’histoire de Nasrullah : les réflexions d’un père sur la façon dont l’éducation peut améliorer la qualité de vie

Nasrullah est un père heureux. Il aime parler de la réussite de son fils et de l’impact que cela a eu sur sa famille.

En 2010, le Service d’éducation Aga Khan, Afghanistan (AKES,A) a commencé à proposer des cours d’anglais et d’informatique à Dahan-e-Zargha, le village de Nasrullah, situé dans le district de Doshi, dans la province de Baghlân, en Afghanistan. Son fils, Abdul Razaq, s’est immédiatement inscrit au cours d’anglais élémentaire et, plus tard, à celui d’informatique.

L’apprentissage n’a pas été simple pour Abdul Razaq, mais à force de détermination et de persévérance et avec beaucoup d’aide de la part de ses professeurs, il a obtenu un certificat dans les deux programmes en avril 2013.

Parlant désormais anglais et fort de compétences informatiques adaptées, il a postulé dans une entreprise de construction internationale basée en Afghanistan pour devenir traducteur vers l’anglais et a obtenu le poste. Grâce à son salaire, un montant considérable pour sa famille, il a réussi à drastiquement améliorer la qualité de vie de tous ses proches. « Même notre nourriture est devenue meilleure », a déclaré Nasrullah, expliquant que sa famille consomme des aliments de meilleure qualité grâce à l’augmentation des revenus du foyer. Après quelques mois, Abdul Razaq a aidé son frère à intégrer la même entreprise afin qu’il supervise les travaux de construction. Les deux frères gagnant un salaire, la famille a pu suffisamment épargner pour améliorer davantage sa qualité de vie. Encore quelques mois plus tard, Abdul Razaq s’est marié. Nasrullah a expliqué que « grâce à l’argent que mon fils a économisé, nous avons pu couvrir les frais de son mariage ».

Nasrullah, un aîné dans la communauté de Dahan-e-Zargha, attribue l’amélioration de la qualité de vie de sa famille aux Services d’éducation Aga Khan (AKES). « Les AKES ont apporté leurs programmes directement dans le village. Nous sommes très heureux et reconnaissants. Les perspectives que ces programmes ont ouvert pour nos jeunes changeront les vies de nos familles sur de nombreuses générations. »

Ce texte est une adaptation d’un article à l’origine paru sur le site internet des Services d’éducation Aga Khan.