Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Le Gouverneur du Texas, Rick Perry, et Son Altesse l'Aga Khan signent un accord historique entre l’État du Texas et l’imamat ismaili.
    AKDN / Zahur Ramji
L’État américain du Texas et l’imamat ismaili signent un accord de coopération historique

Austin, Texas, le 30 octobre 2009 - Rick Perry, Gouverneur du Texas, et Son Altesse l'Aga Khan, 49e imam (chef spirituel) héréditaire des musulmans chiites imamites ismailis, ont signé aujourd'hui un accord historique visant à intensifier la collaboration de l’imamat ismaili et de l’État du Texas dans les domaines de l’éducation, des sciences de la santé, de la préparation et du rétablissement pré et post catastrophes naturelles, de la culture et de l’environnement.

« Ensemble, nous pouvons lutter contre la pauvreté, améliorer la préparation et le rétablissement pré et post catastrophes naturelles, endiguer la prolifération des maladies et renforcer l’accès à l’éducation », a déclaré le Gouverneur Perry, qui prononçait un discours à l’occasion d'une cérémonie de signature tenue au Capitole et à laquelle ont assisté des représentants du gouvernement du Texas, de l’Université du Texas, et de l’Université A&M du Texas.

« D’expérience, nous savons que c’est la société civile qui fournit le plus grand soutien au développement dans les pays émergents. Les structures politiques sont évidemment essentielles, mais la société civile s’est montrée capable de continuer à maintenir un développement pour les plus démunis dans des situations complexes en Asie et en Afrique », a déclaré l’Aga Khan, fondateur et président du Réseau Aga Khan de développement (AKDN), un réseau international d’agences de développement.

« L’accord que signons aujourd'hui nous offre la possibilité de construire des passerelles pour exploiter tout le potentiel de la société civile du Texas et des États-Unis. Nous souhaitons que ce partenariat se traduise en des actions concrètes dans diverses régions du monde », a ajouté l’Aga Khan.

En préambule, l’accord reconnaît l’éducation comme un élément essentiel pour surmonter les barrières culturelles et précise qu’une population instruite peut constituer une réponse puissante face à l'incertitude économique. Il stipule que le Texas et l’AKDN soutiendront des partenariats entre leurs institutions éducatives respectives comme l’Université du Texas à Austin et l’Université Aga Khan (AKU).

Dans le domaine des sciences de la santé, l’accord prévoit des partenariats en recherche sur les technologies biomédicales, en télémédecine et en santé maternelle et infantile. Il évoque également l’expérience de l’État du Texas et de l’AKDN dans le domaine de la réduction et de la préparation aux catastrophes, stipulant que les deux cosignataires s’efforceront de réduire le nombre de décès causés par des catastrophes naturelles en encourageant la mise en œuvre de bonnes pratiques, de technologies adaptées et de travaux de recherche.

L’État et le Réseau collaboreront également dans d’autres domaines tels que la culture et l’environnement. Au cours des dernières années, les musées et universités du Texas ont accueilli une série d’expositions, de conférences et de concerts organisés par l’AKDN. Cet accord est conçu afin de favoriser une meilleure compréhension et appréciation des civilisations musulmanes et de leur diversité historique, culturelle et géographique au travers d'une collaboration renforcée avec les programmes d'histoire et de culture musulmanes de l’Université du Texas.