Aga Khan Development Network
 

What's New

General News

Press Releases

Speeches

Spotlights

Publications

In the Media

E-mail Bulletin Archives

Photos & Slide Shows

Videos

Podcasts

Awards received

Grant News

Rss

Fin des travaux de restauration de la Grande Mosquée de Mopti


Voir également: Press Release

Entrepris entre novembre 2004 et juin 2006, les travaux de revitalisation se sont déroulés dans le strict respect des techniques traditionnelles de construction.
Entrepris entre novembre 2004 et juin 2006, les travaux de revitalisation se sont déroulés dans le strict respect des techniques traditionnelles de construction.

Mopti, Mali, 19 juin 2006 - Au cours d’une cérémonie sobre, le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) a procédé à la remise symbolique des clés de la Grande Mosquée de Mopti en présence de Son Excellence M. Cheick Oumar Sissoko, Ministre de la Culture du Mali, des représentants régionaux et locaux de Mopti, des membres du Comité de la Mosquée et de l’ensemble des corps de métier ayant participé aux travaux de restauration de l’édifice.

Après une visite guidée de la Mosquée et le constat par les autorités de l’achèvement des travaux, et en présence de M. Férid Nandjee, Représentant Résident de l’AKDN au Mali, M. Francesco Siravo, architecte responsable du projet au Trust Aga Khan pour la culture (Aga Khan Trust for Culture – AKTC), l’agence de l’AKDN chargée des travaux de restauration, a remis symboliquement les clés de la Mosquée à Son Excellence M. Cheick Oumar Sissoko, Ministre de la Culture. Ce dernier les a ensuite confiées à M. Kissima Touré, Chef du village de Mopti avec pour témoins les notabilités de la ville.

Dans leurs allocutions respectives, Son Excellence M. Cheick Oumar Sissoko et MM. Férid Nandjee et Francesco Siravo ont salué la réussite exemplaire des travaux de restauration, engagés en novembre 2004, grâce à une coopération très étroite entre tous les acteurs du projet – AKTC, le Ministère de la Culture, les autorités régionales et locales, le Comité de la Mosquée – et à l’implication forte des experts de l’AKTC et des différents corps de métiers de la restauration – maçonnerie, forge, menuiserie, électricité, sonorisation. Les trois orateurs ont insisté sur la conservation à long terme de ce joyau architectural en exhortant les autorités de la Mosquée à appliquer avec rigueur une maintenance appropriée.

C’est à la suite de la visite de Son Altesse l’Aga Khan au Mali, en octobre 2003, qu’une mission technique de l’AKTC avait constaté l’étendue et l’urgence des problèmes structuraux de la Grande Mosquée de Mopti, dite Mosquée de Komoguel. Entrepris entre novembre 2004 et juin 2006, les travaux de revitalisation se sont déroulés dans le strict respect des techniques traditionnelles de construction. 

La Mosquée a également été dotée de nouvelles portes réalisées dans du bois ancien de haute qualité.
La Mosquée a également été dotée de nouvelles portes réalisées dans du bois ancien de haute qualité.

Classée en 2005 dans le patrimoine culturel national, la Grande Mosquée de Mopti est une imposante structure d’architecture de terre construite dans le style soudanais entre 1936 et 1943 sur le site d’une précédente mosquée élevée en 1908. Les travaux, qui se sont déroulés en plusieurs phases, ont porté sur : la réfection complète de la toiture ; la consolidation de la partie supérieure de l’édifice, qui avait été endommagée par la pose d’un revêtement en ciment inadapté lors d’une précédente restauration en 1978 ; la reprise de la maçonnerie en terre, en enlevant les parties endommagées pour les reconstruire avec des briques de terre ; l’application de l’enduit traditionnel, réalisé avec un mélange de terre et de balle de riz connu sous le nom de banco pourri, sur les murs extérieurs ; le renouvellement des briques de terre le long des façades de l’édifice ; la reconstruction du parapet et des pinacles de la terrasse ; le retrait et la rénovation partielle des enduits de terre extérieurs en état de délabrement ; l’amélioration de la cour extérieure. Des sanitaires ont été installés dans la cour ainsi qu’une fontaine pour l’ablution des fidèles. L’intérieur de la Mosquée a également été considérablement amélioré : son sol a été complètement refait ; un escalier rénové permet à présent de se rendre facilement sur la terrasse ; une nouvelle installation sonore et électrique, comprenant de nouveaux luminaires, a été effectuée, et de nouveaux ventilateurs ont été mis en place. La Mosquée a également été dotée de nouvelles portes réalisées dans du bois ancien de haute qualité.

Ces travaux de réhabilitation ont été entrepris en collaboration avec la Direction Nationale du Patrimoine Culturel du Ministère de la Culture du Mali, les autorités régionales, la ville de Mopti et le Comité de la Mosquée. Les autorités locales ont également contribué au recrutement de maçons et de jeunes apprentis qui ont été formés aux techniques de construction et de restauration. La formation est en effet un élément fondamental de la mission et des activités internationales de l’AKTC.

Une attestation a été remise à 2 maîtres maçons, 17 maçons, 18 manœuvres et ouvriers spécialisés, 5 menuisiers, 11 artisans et autres corps de métiers. La formation est en effet un élément fondamental de la mission et des activités internationales de l’AKTC.
Une attestation a été remise à 2 maîtres maçons, 17 maçons, 18 manœuvres et ouvriers spécialisés, 5 menuisiers, 11 artisans et autres corps de métiers. La formation est en effet un élément fondamental de la mission et des activités internationales de l’AKTC.

Lors de la cérémonie, une attestation a été remise à 2 maîtres maçons, 17 maçons, 18 manœuvres et ouvriers spécialisés, 5 menuisiers, 11 artisans et autres corps de métiers, en guise de reconnaissance de leur participation aux travaux de restauration et de la qualité de leur travail. Cet émouvant moment de la cérémonie a été supervisé par Mme Gisèle Taxil, architecte responsable du chantier.

Ces travaux de restauration s’inscrivent dans le cadre du Mémorandum de coopération signé le 22 février 2006 entre le Ministère de la Culture du Mali et l’AKTC pour la conservation de l’architecture de terre au Mali. D’autres initiatives sont prévues dans ce domaine, notamment à Djenné et à Tombouctou. A noter qu’un

Accord d’Etablissement pour le développement de la coopération dans le domaine social (santé, éducation, développement rural et appui à la société civile), culturel et économique du pays a été signé en août 2005 entre la République du Mali et l’AKDN. Dans ce cadre, et dans un souci de contribuer à la conservation du patrimoine culturel malien, l’AKDN a également prévu d’intervenir dans le quartier de Komoguel 1, adjacent à la Mosquée, pour procéder à l’amélioration des conditions sanitaires et environnementales des populations, au pavement des ruelles et, plus tard, à l’octroi de micro crédits et à la formation professionnelle.

Le Trust Aga Khan pour la culture a pour mission de promouvoir et de réaliser des programmes visant à revitaliser le patrimoine culturel des communautés musulmanes, dont les incidences favorisent le développement social et économique. L’AKTC bénéficie d’un savoir-faire approfondi en matière de restauration d’édifices traditionnels dans des pays aussi divers que l’Afghanistan, la Bosnie-Herzégovine, l’Egypte, l’Espagne, l’Inde, le Pakistan, la Syrie et Zanzibar.

Fondé par Son Altesse l’Aga Khan, 49e imam (chef spirituel) héréditaire des musulmans ismaïlis, le Réseau Aga Khan de développement regroupe des agences de développement privées et non confessionnelles dont l’objectif est de favoriser l’autonomie de communautés et d’individus afin qu’ils puissent améliorer leurs conditions de vie et leurs perspectives d’avenir, notamment en Afrique sub-saharienne, en Asie du Sud, en Asie centrale et au Moyen-Orient. Les neuf agences de développement du Réseau œuvrent au développement social, culturel et économique de tous, sans distinction de sexe, d’origine ethnique ou de confession. L’AKDN fonde son action sur une éthique de compassion envers les membres les plus vulnérables de la société.

Pour tout complément d’information, merci de contacter :
Réseau Aga Khan de développement (Mali)
Immeuble UATT, sis quartier du fleuve
B.P.E 2998, Bamako, Mali
Tél : +223.222.08.63/222.06.95
Fax : +223.222.34.66
E-mail : infos@akdn-mali.org

Le Trust Aga Khan pour la culture (AKTC)
1-3, Avenue de la Paix
1202 Genève, Suisse
Tél : +41.22.909.7200
Fax : +41.22.909.7292
E-mail : sam.pickens@akdn.org

Bookmark and shareBookmark & Share

Return to top