Réseau Aga Khan de développement

Accueil

Actualités

Questions fréquentes

Son Altesse l'Aga Khan

Le Réseau Aga Khan de développement

Agences AKDN

Gros plan sur...

Rss

Le Président Blaise Compaoré et l’Aga Khan lancent la Première Agence de Microfinance (PAMF) au Burkina Faso


Ouagadougou, Burkina Faso, 30 juillet 2005 – Le Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré et Son Altesse l’Aga Khan, Imam (Chef spirituel) des musulmans ismailis et Président du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) ont lancé la Première Agence de Microfinance (PAMF) à Ouagadougou.

Dans les semaines qui viennent, la Première Agence de Microfinance débutera son activité à Banfora en partenariat avec la société Sosuco, l’un des plus importants employeurs du pays.

« La microfinance est un formidable outil pour combattre la pauvreté » précise l’Aga Khan. Elle peut être adaptée aux besoins et aux circonstances et ce dans une variété de contextes. Notre expérience en la matière depuis plus de deux décennies nous conforte dans l’esprit que de bonnes idées et un travail persévérant sont aussi une forme d’investissement. »

Les employés de la Première Agence de Microfinance, qui seront plus de 150 en 2007, vont parcourir la région pour offrir leurs services aux personnes les plus démunies. Les principaux prêts concerneront les activités génératrices de revenus afin d’améliorer la productivité agricole, l’élevage et la création des petites entreprises dans les zones rurales.

L’un des objectifs est également d’aider les travailleurs saisonniers à améliorer leurs revenus durant la basse saison.

Le montant des prêts sera de 150 000 à 250 000 francs CFA (300 à 500 dollars) environ et pour une durée de 6 à 24 mois. Grâce aux investissements informatiques, les délais de traitements seront très courts et les prêts pourront être débloqués en moins de 10 jours.

Après un démarrage dans la région de Banfora, le programme sera étendu à la région cotonnière du centre et couvrira cinq districts proches de la capitale : Tenkodogo, Manga, Kombissori, Zorgho et Po. Une offre de services plus large sera également proposée avec des produits d’épargne, de micro-assurance et de financement dans les secteurs sociaux.

Cette initiative est un programme de l’Agence Aga Khan pour la Microfinance (AKAM), une agence à but non lucratif du Réseau Aga Khan de développement dont le principal objectif est de réduire la pauvreté et combattre l’exclusion économique et sociale.

L’agence gère plus de 40 institutions et programmes dans plus de 15 pays en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient pour un investissement de 40 millions de dollars et un effectif de plus de 700 personnes.

« En établissant la Première Agence de Microfinance, nous espérons contribuer aux efforts du gouvernement pour la réduction de l’exclusion économique et sociale » souligne Jacques Toureille, manageur général de l’AKAM, « aider les femmes et les hommes du Burkina Faso à devenir autonome et en améliorant la stabilité et la qualité de leurs vies.

Actif au Burkina Faso depuis plus de 25 ans, Le Réseau Aga Khan de développement est aujourd’hui l’un des principaux employeurs du pays. Le Fonds Aga Khan de développement économique a ainsi effectué des investissements significatifs dans les sociétés SN Sosuco, Fasocoton et Air Burkina.

Pour tout complément d'information, merci de contacter:
Réseau Aga Khan de développement 
c/o Immeuble Air Burkina
Avenue de la Nation
Ouagadougou
Burkina Faso
Tél : 50 31 71 65
Fax : 50 31 79 74
Courriel : f_nandjee@yahoo.fr

The Department of Public Affairs
Aiglemont
60270 Gouvieux, France
Telephone: +33.3.44.58.40.00
Fax: +33.3.44.58.42.79
E-mail: information@aiglemont.org
Website: www.akdn.org

Favoris & partageFavoris & partage

Return to top