Réseau Aga Khan de développement

Accueil

Actualités

Questions fréquentes

Son Altesse l'Aga Khan

Le Réseau Aga Khan de développement

Agences AKDN

Gros plan sur...

Rss

Gros plan sur...
Rehausser le niveau de compétence

La formation des infirmières est l'une des activités de l'Université Aga Khan (AKU) en Afrique de l'Est. L'université prend aujourd'hui une dimension internationale à travers le développement d'activités au Moyen-Orient, en Afrique de l'Est et en Europe. Sous la direction de l'AKU, l'Hôpital Aga Khan de Nairobi s'est élévé au rang de centre hospitalier universitaire et d'établissement de soins tertiaires. Un nouveau campus dédié aux sciences de la santé est également envisagé en Afrique de l'Est.
Photo: AKF/Jean-Luc Ray
La qualité des ressources humaines d'un pays affecte directement la qualité de sa gouvernance. Ces 25 dernières années, l’Université Aga Khan (Aga Khan University, AKU) a eu pour mandat d’agir en faveur de la qualité des ressources humaines dans les pays en développement, notamment dans les domaines de la santé et de l'éducation. Rien qu'en termes de soins infirmiers, les contributions de l'AKU ont été significatives, apportant ainsi une nette amélioration à l'enseignement de cette discipline et à la qualité des soins au Pakistan, en Afghanistan, en Afrique de l'Est et en Syrie. L'AKU a également lancé des programmes de formation qui tiennent compte de tous les indicateurs qualitatifs, et insistent plus particulièrement sur la création d'"effets multiplicateurs" grâce à des plans de développement professionnel destinés aux personnels médical et enseignant.

"Que l'Université Aga Khan figure un jour parmi les centaines d'universités du monde musulman les plus avancées sur le plan de la connaisssance scientifique et humaniste, qu'elle soit une source rayonnante d'intelligence et de confiance, un creuset de la recherche et un vivier de compétences qui viennent nourrir les économies et les systèmes politiques et juridiques progressistes, tels sont mes souhaits et prières les plus profonds."
Discours de Son Altesse l'Aga Khan, chancelier de l'Université Aga Khan, lors de la cérémonie de remise des diplômes en 2003, à Karachi
En complément de ces programmes, une structure de recherche axée sur les défis du développement sert de fondement à une troisième contribution de l’AKU : son rôle de conseiller de confiance auprès de gouvernements d’Asie et d’Afrique dans le domaine de la réforme des soins de santé et celui du développement de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur.

Actuellement, l'AKU dispose de dix sites d'enseignement situés au Pakistan, au Kenya, en Tanzanie, en Ouganda, au Royaume-Uni et en Afghanistan. Des formations médicales y sont délivrées. L'AKU dispense également une assistance technique en Syrie, en Egypte et au Tadjikistan.

Voir tous les articles