Réseau Aga Khan de développement

Accueil

Actualités

Questions fréquentes

Son Altesse l'Aga Khan

Le Réseau Aga Khan de développement

Agences AKDN

Gros plan sur...

Rss

Déclaration Conjointe de La Commission Européenne et de l'AKDN


Voir également: Press Release, Press Release in German, Photographies et European Commission Website

Bruxelles, Belgique, le 23 janvier 2007 - Monsieur José Manuel Barroso, président de la Commission européenne et Son Altesse l’Aga Khan, fondateur et président du Réseau Aga Khan de développement (Aga Khan Development Network ou AKDN), ont signé aujourd’hui une déclaration conjointe visant à une plus grande collaboration en matière de développement, de renforcement des institutions de la société civile, et de promotion de la bonne gouvernance et de l’inclusion sociale dans les pays d’Asie centrale, du Sud et de l’Ouest, en Afrique sub-saharienne et au Moyen-Orient.

Cette déclaration reconnaît l’importance de l’expérience acquise par l’AKDN et cherche à étendre le partenariat existant entre la Commission européenne et l’AKDN à des domaines d’intérêt commun et à de nouveaux champs d’activité.

Depuis 1986, les programmes de l’AKDN en matière d’éducation, de développement urbain et rural, de sécurité alimentaire, de diversification des sources de revenus, d’infrastructure, de microfinance, d’eau et d’assainissement et de préparation aux catastrophes en Asie et en Afrique ont été soutenus par la Commission européenne à hauteur de 153 millions d’euros.

L’Aga Khan a exprimé sa gratitude au nom des millions de personnes qui ont bénéficié de cette aide et ajouté que « cette déclaration conjointe, nous engage à aller au-delà de la lutte contre la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie dans le monde en développement. Il s’agit désormais d’étendre l’action que nous avons menée en partenariat depuis deux décennies afin de créer la stabilité, réduire les conflits, favoriser l’inclusion sociale et permettre un développement humain équitable et durable ».

Monsieur Barroso a déclaré que la Commission européenne et le Réseau Aga Khan de développement « ont œuvré ensemble dans certaines régions parmi les plus difficiles du monde. « Éducation primaire dans le Nord du Pakistan, augmentation des revenus en Asie centrale et sécurité alimentaire en Afghanistan », autant d’exemples de « résultats réels » cités par le président de la Commission, qui a insisté sur la nécessité de créer « un climat de respect réciproque permettant de découvrir des intérêts communs », en ajoutant que « la Commission européenne doit s’efforcer tout particulièrement de mieux comprendre et connaître l’Islam ».

La déclaration conjointe porte sur la collaboration dans les domaines suivants :

a) soutien à la coopération régionale ou infrarégionale et approches spécifiques ;
b) création et promotion d’un environnement habilitant par des actions en faveur de la santé, de l’éducation et du développement rural, et l’établissement d’institutions ;
c) promotion de la culture comme outil de réhabilitation et de développement ;
d) développement économique et consolidation des marchés locaux et régionaux au moyen d’investissements dans l’infrastructure, le développement du secteur privé et la microfinance ;
e) renforcement de la société civile et des institutions de la société civile, ainsi que des processus de participation et des partenariats avec les pouvoirs publics et le secteur privé de manière à favoriser la bonne gouvernance ; et
f) réflexion commune sur les questions de régénération urbaine et d’inclusion sociale.

L’AKDN a signé des accords de coopération et des protocoles avec 15 pays d’Afrique, d’Asie centrale et du Sud, d’Europe et du Moyen-Orient ainsi qu’avec des organisations internationales et des agences multilatérales et bilatérales comme le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le ministère fédéral allemand pour la Collaboration et le développement économique (Bundesministerium für Wirtschaftliche Zusammenarbeit und Entwicklung ou BMZ), le ministère des Affaires étrangères de la Norvège, le ministère du Développement international du Royaume Uni (Department for International Development ou DFID) et l’Agence canadienne de développement international (ACDI). Dans le cadre d’un traité international signé par l’Aga Khan et les présidents du Tadjikistan, du Kazakhstan et de la République kirghize, l’AKDN est chargé de la création de l’Université d’Asie centrale, qui répondra aux besoins d’une région de quelque 25 millions d’habitants.

Au cours de son séjour à Bruxelles, l’Aga Khan a eu des discussions avec Louis Michel, commissaire européen au Développement et à l’Aide humanitaire, Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne chargée des Relations extérieures, Javier Solana, secrétaire général du Conseil de l’Union européenne et haut-représentant de l’Union européenne pour la Politique étrangère et de sécurité commune, ainsi que Pierre Morel, représentant spécial de l’Union européenne pour l’Asie centrale. Il a aussi rencontré le secrétaire général de l’OTAN, Jaap de Hoop Scheffer. L’Aga Khan a rendu visite au président du Parlement européen, le Dr Hans-Gert Poettering, et rencontré le ministre belge des Affaires étrangères, Karel de Gucht, ainsi que le ministre belge de la Coopération au Développement, Armand de Decker. Le ministre allemand des Affaires étrangères, le Dr Frank-Walter Steinmeier, actuellement à Bruxelles pour des réunions dues à la présidence allemande de l’Union européenne, s’est également entretenu avec l’Aga Khan.

Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser à :
Nadia Verjee
External Relations and Policy
Aga Khan Development Network
Room 402, 4th Floor, NCI Business Centre
50 Rue Wiertz, Brussels
Tél. : + 32 2 401 8779
Fax : + 32 2 401 6868
E-mail:nadia.verjee@akdn.org

Semin Abdulla
Department of Public Affairs
Secretariat of His Highness the Aga Khan
Gouvieux, France
Tél. : +33 (0)3 44 58 40 00
Fax : +33 (0)3 44 58 42 79
E-mail: info@aiglemont.org
Site internet : www.akdn.org

Notes:
Son Altesse l’Aga Khan est le 49e imam héréditaire (chef spirituel) des musulmans ismailis, communauté issue d’ethnies et de cultures différentes, et installée aujourd’hui dans plus de 25 pays du monde. Diplômé d’Harvard en histoire islamique, l’Aga Khan a succédé à son grand-père comme imam des Ismailis en 1957.

Le Réseau Aga Khan de développement (Aga Khan Development Network ou AKDN) regroupe des agences de développement privées et non confessionnelles ayant pour objectif d’autonomiser les populations et les particuliers afin d’améliorer leurs conditions de vie et leurs perspectives d’avenir, notamment en Afrique sub-saharienne, en Asie du Sud, en Asie centrale et au Moyen-Orient. Les neuf agences de développement du Réseau œuvrent au développement social, culturel et économique de tous, sans distinction de sexe, d’origine ethnique ou de confession. L’AKDN s’appuie sur une éthique de compassion envers les membres les plus vulnérables de la société. Son action philanthropique bénéficie d’un budget annuel de plus de 300 millions de dollars US.

Favoris & partageFavoris & partage

Return to top