Aga Khan Development Network
 

What's New

General News

Press Releases

Speeches

Spotlights

Publications

In the Media

E-mail Bulletin Archives

Photos & Slide Shows

Videos

Podcasts

Awards received

Grant News

Rss

Son Altesse l’Aga Khan reçoit un doctorat honorifique de l’Université d’Ottawa


Please also see: Photographs, Speech by His Highness the Aga Khan, Press Release, Video

OTTAWA, 13 janvier 2012 — Son Altesse l’Aga Khan a reçu aujourd’hui un doctorat honorifique de l’Université d’Ottawa pour son service à l’humanité.

Dans son allocution de bienvenue, Allan Rock, président de l’Université d’Ottawa, s’est adressé ainsi à l’Aga Khan : « Nous considérons la présence de Son Altesse ici aujourd’hui comme un appel à l’action pour tous les membres de notre communauté universitaire qui souhaitent être au service l’humanité. » Il a également décrit l’Aga Khan comme un homme exceptionnel ayant utilisé sa propre foi pour interpeller directement la bonté de chaque personne.

Le diplôme a été remis lors d’une collation des grades exceptionnelle présidée par Huguette Labelle, qui célébrait son dernier événement officiel après 18 ans au poste de chancelière de l’Université d’Ottawa. La chancelière Labelle a noté « qu’un des privilèges d’être chancelière est d’avoir la chance de reconnaitre des individus qui ont fait preuve d’un leadership extraordinaire et d’un engagement exemplaire envers le service aux autres. » En reconnaissant l’ensemble de l’œuvre de l’Aga Khan, elle a ajouté : « Son œuvre a bonifié la vie d’individus et de communautés de partout dans le monde. »

Dans son discours à la collation, à laquelle étaient présents des membres du conseil universitaire, des dirigeants de divers paliers du gouvernement et des membres du corps diplomatique, l’Aga Khan a parlé de gouvernance et de politique publique, et plus précisément « de la difficulté d’établir des systèmes constitutionnels viables, particulièrement dans les pays ayant peu d’expérience en gouvernance démocratique. » Il a noté que « les arrangements constitutionnels devraient respecter les traditions inhérentes, garantir l’équité aux communautés minoritaires, régler les problèmes ruraux comme les problèmes urbains et offrir l’opportunité équitable d’une vie meilleure. Réconcilier ce qui est mondial et ce qui est local, ce qui est urbain et ce qui est rural, ce qui est régional et ce qui est national, est un défi considérable. Un défi qui requiert le meilleur de nos capacités intellectuelles et un ajustement constant au fil du temps. »

Dans ses propos élogieux envers le travail de l’Université d’Ottawa et envers le Canada, l’Aga Khan a affirmé : « …l’efficacité globale de cette université est renforcée par la perception fortement positive du Canada en tant que partenaire international précieux. » Il a poursuivi en expliquant : « Selon mon expérience, la réputation d’un pays dans notre monde contemporain n’est plus établie sur ce que le pays peut faire pour lui-même, mais sur ce qu’il peut faire pour les autres. À cet égard, le Canada est réellement devenu une grande puissance mondiale. »

Son Altesse l’Aga Khan est le quarante-neuvième imam héréditaire des musulmans shiites ismailis. Il a commencé à assumer les responsabilités de l’imamat en juillet 1957 et a depuis œuvré pour améliorer les conditions de vie et favoriser la création d’opportunités sociales, culturelles et économiques des hommes et des femmes dans les pays en développement. Les agences du Réseau, fondées par Son Altesse au cours des 45 dernières années, comprennent des fondations, dont la Fondation Aga Khan Canada, des universités et des programmes établis dans 30 pays.

De nouveaux programmes mis en œuvre au Canada incluent le Musée Aga Khan à Toronto (dont l’ouverture est prévue en 2013), qui expose les œuvres d’art relatives à l’héritage intellectuel, culturel, artistique et religieux des communautés islamiques, et le Centre mondial du pluralisme, un projet en collaboration avec le gouvernement du Canada qui se base sur le concept que le respect, l’ouverture et la compréhension des cultures, des structures sociales, des valeurs et des croyances des autres peuples sont essentiels à la survie d’un monde interdépendant.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:

Jennifer Pepall
Directrice des affaires publiques, Fondation Aga Khan Canada
+1 (613) 237 2532, poste 120 ou jpepall@akfc.ca

Bookmark and shareBookmark & Share

Return to top